Kinésithérapie

La kinésithérapie est la thérapie par le mouvement. Un kiné prend en charge des pathologies des domaines musculo-squelettique, cardio-vasculaire, respiratoire, neurologique, oncologique, péri-néologique et d’autres tout en emmenant son patient à retrouver ses capacités fonctionnelles peu importe à quelle étape de sa vie le patient se situe (croissance, grossesse, évènement sportif, fin de vie,…) le kinésithérapeute prend en charge le patient dans sa globalité.
Gabrielle DEFINITION
Le bilan du kinésithérapeute cerne les déficits de fonction qui sont le siège des restrictions de son patient pour pouvoir proposer un traitement adapté qui traite le fond du problème. Le kiné essaie donc de ne pas seulement soigner des symptomes mais d‘avoir un impact sur l‘origine de la pathologie. 
Des analyses, testings, observations, questionnaires et autres forment un ensemble dans ce bilan qui se retrouve dans le dossier kinésithérapeutique individuel à chaque patient. 
Par la suite le kiné vise à impliquer son patient dans sa prise en charge, de l‘éduquer, de le rendre actif et de lui apprendre comment focntionne son corps.
 
La liste des moyens de la kinésithérapie est longue. Quelques moyens de traitement actif sont le renforcement musculaire, la proprioception, les étirements, l‘entrainement en endurance, etc. Quelques moyens passifs sont: la mobilisation, le crochetage, le massage, le scraping, l‘utilisation des appareils d‘éléctrostimulation ou de massages pulsés ainsi que le taping. 
Tous les moyens ont en commun qu‘ils font bouger les structures déficientes du corps de notre patient pour leur rendre leur fonction. Par exemple le drainage bronchique mobilise les tissus du poumon pour pouvoir promouvoir le mucus, les étirements visent à rendre plus souple les tendons et muscles, le renforcement recrute les unités motrices pour gagner en force et endurance…